Cataracte

Cataracte

Les processus naturels de vieillissement, tout comme d’autres facteurs (histoire familiale, blessures, diabète, chirurgie oculaire, etc.), peuvent entraîner une opacification du cristallin, plus communément appelée cataracte. Celle-ci entraîne une réduction de l’acuité visuelle, une diminution du contraste de la vision et une altération de la perception des couleurs. La vision est « brumeuse ». La seule façon de traiter la cataracte est la chirurgie. Il s’agit de l’une des interventions médicales les plus courantes au monde. Au cours des dernières décennies, la chirurgie de la cataracte est devenue une technique très sûre, permettant de retrouver une acuité visuelle optimale et de gagner en qualité de vie.

Méthode standard (phacoémulsification)

Afin d’aspirer le cristallin, une ouverture circulaire de sa capsule est d’abord effectuée manuellement. Le cristallin est ensuite divisé manuellement, puis écrasé et aspiré au moyen d’ultrasons. La lentille artificielle pliable est alors placée dans le sac capsulaire désormais vide, où elle restera de manière permanente.

Femtophacoémulsification

Femtophacoémulsification

Méthode laser
Cette technique moderne est utilisée pour les différentes étapes de l’opération. Tout d’abord, l’œil est mesuré avec précision sur la table d’opération. Le laser peut effectuer une ouverture extrêmement précise de la capsule du cristallin (ronde et parfaitement centrée). Le cristallin opaque est ensuite découpé au laser afin de pouvoir être aspiré sans ou avec moins d’énergie ultrasonore (c’est-à-dire de manière plus douce). Contrairement à la méthode standard, qui est quasiment toujours applicable, le femtolaser ne peut pas être utilisé dans certains cas (yeux trop petits ou pupilles trop étroites). L’extrême précision du laser ne peut être obtenue manuellement.

Les deux méthodes donnent d’excellents résultats. Les compagnies d’assurance maladie couvrent les coûts de l’opération standard, mais pas ceux de l’utilisation du laser. Au cours de l’examen préliminaire, nous discuterons avec vous dans le but de déterminer si la nouvelle méthode au laser vous convient.